Vittoz

5 janvier 2023
webadmin
Vittoz

Cette famille tire son nom du prénom Victorius, d’où: Victoz, Vitoz, Vizzoz. Elle paraît originaire de Thollon en Chablais, d’où elle s’est répandue à Thonon, Brenthonne, Lugrin, Saint-Jean d’Aulps, La Clusaz, Villars-sur-Thônes, Talloires. La branche de Brenthonne a essaimé avant 1570 à Froideville, dans le canton de Vaud, où elle est encore florissante. De Saint-Jean d’Aulps sont venus en Valais, à Saint-Maurice, vers la fin du XVIIIe siècle, les deux frères Jean-Joseph et Joseph; un descendant de Jean-Joseph, nommé aussi Joseph, fut agrégé à la Bourgeoisie en 1871. La famille passa ensuite à Aubonne (Vaud), où naquit Georges Vittoz (1889-1945), qui s’établit à Bourgy-Villars et devient magistrat local, puis député au Grand Conseil (1929-1935), enfin préfet d’Aubonne (1935-1944). La famille continue à Paris.

D’azur au chevron versé d’or, surmonté d’un soleil figuré et rayonnant du même, accompagné en pointe d’une champagne ondée d’argent. (Académie Chablaisienne: Armorial ms. J. Baud.)

Le chevron versé est un V stylisé et représente l’initiale du patronyme. La champagne ondée rappelle sans toute Thollon sis sur la rive du lac Léman. Comme cimier, ces armes sont surmontées soit d’un soleil d’or naissant, qui rappelle le soleil des armes, soit d’une Victoire issante qui évoque le patronyme.

La famille vaudoise de Froideville porte d’autres armes créées en 1948.

Inscrivez-vous à la newsletter

Bourgeois ou non, suivez l’actualité de la Bourgeoisie ainsi que le développement de ses nombreux projets et activités !

Commentaires récents

Aucun commentaire à afficher.